Le prix Descartes de l'UE pour la recherche est attribué à un projet britannique sur les PLED - Embedded.com

Le prix Descartes de l’UE pour la recherche est attribué à un projet britannique sur les PLED

Londres, Royaume-Uni – Un projet britannique est arrivé en tête du concours Descartes de l'Union européenne, qui réunissait 230 participants. Un consortium, dirigé par le Professeur Richard Friend de l'Université de Cambridge a remporté 700 000 euros pour les travaux qu'il a réalisés en collaboration avec des chercheurs en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suède et au Royaume-Uni, et qui visaient à développer la technologie qui remplacera les écrans en verre ou en silicium par des substrats en plastique souple, permettant un traitement moins onéreux.

Les diodes électroluminescentes à base de polymère (PLED) sont développées pour être utilisées dans des écrans et pourraient être exploitées dans plusieurs applications innovantes telles que des téléviseurs et des écrans d'ordinateur enroulables ou du papier peint lumineux.

Le projet sur les diodes électroluminescentes à base de polymère a été coordonné par le Professeur Richard Friend en association avec des chercheurs du Cambridge Display Technology au Royaume-Uni, de Materia Nova à Mons (Belgique), de l'Université Linköping (Suède), de Philips Electronics à Eindhoven et de Covion Organic Semiconductors à Francfort-sur-le-Main (Allemagne).

Les lauréats ont été sélectionnés sur une liste de huit finalistes de haut niveau choisis parmi 230 équipes de chercheurs et 900 scientifiques qui participaient au concours. Leurs travaux soulignent le rôle crucial de la recherche et développement en Europe dans des domaines scientifiques et technologiques allant des sciences de l'information et de l'informatique aux sciences de la vie, en passant par l'ingénierie, la chimie moléculaire et la conception de matériaux. Les prix ont été remis par le commissaire européen de la recherche, M. Philippe Busquin, à l'Accademia Nazionale dei Lincei à Rome.

Un deuxième prix d'une valeur de 300 000 euros a été attribué à un projet qui a permis d'améliorer considérablement l'efficacité des systèmes de positionnement et de navigation. Il récompense des travaux qui ont consisté à surmonter les difficultés provoquées par les variations de l'axe de rotation de la Terre, avec un nouveau modèle permettant d'accroître la précision des systèmes de positionnement et de navigation par satellite de 2 mètres à seulement 2 à 3 centimètres.

Mené par le Professeur Véronique Dehant de l'Observatoire royal de Belgique en association avec des chercheurs de France, de Pologne, d'Espagne, d'Allemagne, d'Autriche, de la République tchèque, d'Ukraine et de Russie, ce projet débouchera sur des applications pour les systèmes satellites européens et internationaux, tels que Galileo. Il contribuera également à optimiser la sécurité personnelle de même que l'efficacité des déplacements, ainsi qu'à accroître la fiabilité des mesures géophysiques.

Le Prix Descartes, qui récompense les réalisations significatives dans le domaine technologique issues de la recherche conjointe européenne, tient son nom du grand homme de science René Descartes. Il était mathématicien, naturaliste et philosophe.

Le prix est ouvert à tous les domaines de la recherche scientifique et vise à souligner les avantages offerts par la collaboration et l'importance des résultats ainsi obtenus.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.