Les grilles de calcul vers une seconde phase de développement - Embedded.com

Les grilles de calcul vers une seconde phase de développement

LONDRES — Des spécialistes britanniques de la physique des particules s’apprêtent à présenter la plus grande grille de calcul au monde avec plus de 6 000 ordinateurs répartis sur 78 sites à travers le monde. Le LCG (Large Hadron Collider Computing Grid) est la première grille permanente dans le monde destinée à mener des recherches. Le Royaume-Uni fournit plus de 1 000 ordinateurs répartis sur 12 sites.

Lors du salon britannique 2004 e-Science All Hands Meeting prévu à Nottingham, des physiciens des particules, représentant une collaboration de 20 institutions, britanniques devraient expliquer à des biologistes, des chimistes et des scientifiques spécialisés dans les calculs comment ils sont parvenus à ce tournant dans leurs recherches.

Les expériences de physique des particules sur le Large Hadron Collider, actuellement en construction au CERN (Genève), devraient produire environ 15 pétaoctets de données chaque année, soit 15 millions de milliards d’octets. Pour gérer ce vaste volume de données, les physiciens du domaine répartis dans le monde ont fabriqué une grille de calcul. Dès 2007, cette grille devrait contenir l’équivalent de 100 000 des ordinateurs les plus rapides à l’heure actuelle travaillant ensemble pour produire un « superordinateur virtuel » qui pourra être développé et étendu si nécessaire.

Le projet britannique GridPP (Grille de physique des particules) été mis en place par le Particle Physics and Astronomy Research Council en 2000. Le 1er septembre, le projet a atteint la moitié du chemin avec la fin officielle de la première phase et le démarrage de la deuxième phase, nommée GridPP2. La première moitié du projet avait pour objectif de créer un prototype de grille et, à présent, l’intérêt est porté sur le développement d’une grille de grande échelle stable et facile à utiliser, intégrée à d’autres projets internationaux.

Le Dr. Jeremy Coles du Rutherford Appleton Laboratory est le directeur de production du GridPP, chargé de s’assurer que la grille fonctionne sur une base quotidienne.

Le GridPP a développé une carte qui montre les travaux de calcul gravitant autour du LCG en temps réel, puisqu’ils sont répartis sur les sites les plus adaptés de la grille, exécutent leurs programmes puis renvoient leurs résultats à leur source.

GridPP est un projet PPARC étalé sur six ans, d’un montant de 33 millions de livres sterling et bénéficiant de financements de la part du HEFCE, du SHEFC et de l’Union européenne.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.