Philips signe un contrat pour exploiter la recherche et se prépare à créer sa première entreprise innovante

LONDRES — New Venture Partners, qui a conclu en mars 2003 un contrat avec British Telecommunications lui donnant des droits d’exclusivité sur les créations d’entreprises innovantes de BT, a signé un contrat similaire avec Philips Research.

Le contrat devrait identifier et créer des sociétés essaimées basées sur la technologie issue du réseau mondial de laboratoires de Philips Research. A ce jour, le partenariat entre NVP et BT a permis de créer de nouvelles entreprises, à savoir Azure Solutions, Vidus (rachetée depuis par la société @Road cotée au Nasdaq), Evolved Networks, Psytechnics et iO. Elles sont toutes basées au Royaume-Uni, à l’exception de Microwave Photonics qui se trouve en Californie.

NVP devrait gérer le développement d’entreprises en interne à travers leur formation et leur orientation. La première devrait être fondée à partir de la technologie d’électromouillage de Philips destinée aux panneaux d’affichage améliorés pour applications mobiles, telles que les assistants numériques personnels, les téléphones portables et les caméras vidéo.

Ce partenariat exclusif avec NVP ouvre la voie aux sociétés essaimées financées par le capital-risque de Philips Research, ce qui devrait permettre à NVP d’accéder à ses chercheurs et à leurs inventions. NVP devrait d’abord apporter le financement nécessaire au développement des sociétés essaimées tout en assurant leur déploiement au sein de Philips. Viendra ensuite un financement plus significatif.

NVP devrait ouvrir un bureau au High Tech Campus à Eindhoven, complétant ainsi la stratégie de Philips propre à l’ouverture de site aux tiers.

Ce partenariat devrait également donner de la valeur aux innovations que Philips ne souhaite pas poursuivre dans le cadre de sa stratégie, de sa gamme de produits ou de ses canaux de distribution. Il apporte également à Philips une installation pour créer et gérer des sociétés essaimées et pour générer de la valeur à partir d’un plus grand nombre de technologies.

« La recherche exige un programme de création et de développement de nouvelles technologies à long terme et d’anticiper les tendances et applications futures, ce qui, à terme, risque de sortir du cadre de la stratégie de Philips », a indiqué Rick Harwig, PDG de Philips Research. « Avec NVP, nous devrions être capables de commercialiser ces technologies prometteuses et d’en faire des activités viables au profit de Philips et de notre écosystème d’innovation. »

La société essaimée axée sur l’électromouillage devrait commercialiser la technologie pour écrans vidéo couleurs extrêmement réflectifs. L’électromouillage emploie des matériaux de base bien connus. Les écrans à électromouillage proposent une qualité de couleur nettement supérieure tout en consommant moins d’énergie, des caractéristiques qui sont fondamentales pour les dispositifs mobiles tels que les téléphones portables, les appareils photos numériques et les caméras vidéo.

« Nous pensons que cette technologie présente un fort potentiel pour devenir une force majeure dans le secteur de l’affichage et pour redonner une valeur importante à Philips à travers l’utilisation d’une technologie avancée qui, autrement, ne correspondait pas à sa stratégie d’activité », a affirmé Andrew Garman, associé directeur général de NVP.

New Venture Partners travaille en partenariat depuis 1997, date à laquelle il a fondé New Ventures Group (NVG) chez Lucent Technologies. En 2001, NVP a été créé en tant que société indépendante pour gérer la gamme de produits NVG. iBiquity Digital, Flarion, Vallent (anciennement Watchmark-Comnitel), LPSS (actuellement Intrado), Celiant (faisant à présent partie d’Andrew Corp.) et Internet Photonics (faisant actuellement partie de Ciena) font partie des entreprises innovantes de Lucent. NVP possède des bureaux à Martlesham Heath (Royaume-Uni) et Murray Hill (New Jersey).

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.